Nous possédons déjà la clé du changement grâce à la puissance de nos propres réseaux sociaux

En nous émancipant du contrôle de l’entreprise, nous pouvons utiliser le formidable pouvoir des réseaux sociaux pour créer et faire vivre l’Internet dont nous avons besoin et que nous méritons : un Internet ouvert, équitable et centré sur les utilisateurs. Reprenons le contrôle de nos relations et de nos données, et utilisons notre pouvoir collectif pour définir des normes plus élevées et plus saines.

Libérer nos réseaux sociaux, rediriger l'économie de données

Depuis des décennies, les entreprises privées contrôlent nos réseaux sociaux et les données dans des espaces clos. Elles contrôlent l’innovation. Elles contrôlent comment la valeur est redistribuée. Ce contrôle commence par la propriété du graphe social : la représentation numérique de nos relations en ligne qui régit la façon dont nous nous connectons, contribuons et consommons. En enfermant le graphe social et en se l’appropriant en tant qu’actif, les entreprises sont devenues de facto les gardiens de nos interactions et récoltent les énormes bénéfices que génèrent nos données.

Les inégalités qui sont apparues avec la privatisation du graphe social pourront disparaître une fois que nous l’aurons libéré. Ce travail ne consiste pas à faire lentement évoluer le modèle. Il s’agit d’en créer un totalement nouveau.

Un nouveau service public

Nous disposons à présent de la technologie pour nous réapproprier le graphe social

Nous pensons que le graphe social ne devrait pas être la propriété des entreprises, mais devrait appartenir à tout le monde. Cela devrait être une infrastructure publique de base, comme les protocoles principaux sur lesquels repose l’Internet lui-même. Nous avons développé un graphe social unifié en open source qui nous donne les clés pour nous rapproprier nos réseaux. Nous l’avons appelé le protocole DSNP (Decentralized Social Networking Protocol). Il est conçu pour faire migrer le graphe social de son état actuel d’actif d’enterprise à une infrastructure publique régie par la communauté.

Ce projet permet d’ouvrir de nouveaux horizons et de faire émerger une innovation qui a le pouvoir de changer les dynamiques au cœur de l’économie des données du web.

Une architecture ouverte à construire

Construisons-là ensemble

Ce nouveau modèle ouvre la voie à un nouveau type d’innovation dans lequel la valeur circule plus équitablement et où les utilisateurs sont protégés par des normes plus strictes et plus saines. L’architecture ouverte du protocole DSNP établit les fondations sur lesquelles nous pouvons tous construire un écosystème, au-delà des murs du système actuel : un écosystème de services Internet, d’applications et de marchés régis par de nouvelles règles centrées sur les utilisateurs. Cette architecture est conçue pour nous émanciper des décisions prises par des sociétés dont l’activité touche des milliards de personnes mais ne profitent qu’à quelques privilégiés. Elle ouvre la voie à un engagement et à un impact civique. Elle cherche à abattre les obstacles à l’innovation sociale, à libérer notre énergie et notre conscience collective et à tirer le meilleur parti du désir humain de collaborer.

Prise en charge du développement et de la migration

Outils et incitations pour stimuler l'innovation

Lancer le développement du graphe social n’est qu’un début. Il faudra un écosystème d’applications dynamique pour encourager les gens à migrer vers un autre Internet. Pour soutenir les pionniers qui investissent leur temps et leurs idées, nous développons des outils essentiels qui permettront en définitive de tester et de lancer rapidement de nouvelles applications sociales ou d’intégrer des fonctionnalités sociales à des applications existantes. Nous développons également un système de tokens pour récompenser l’innovation qui exploite le nouveau graphe social ainsi que les premiers utilisateurs de ces applications. Comme pour les Core Web Protocols, pas besoin de token pour utiliser et construire sur le DSNP. Nous pensons cependant qu’un token a un rôle important pour encourager la migration et faire vivre l’économie de l’innovation. Nous avons hâte de vous en dire plus au fur et à mesure de l’avancée du projet.

Ensemble, nous pouvons faire naître une économie du Web plus ouverte et inclusive

Récupérez vos données, faites tomber l'économie de la surveillance

Les plus grandes applications sur Internet alimentent d’immenses serveurs avec les données des utilisateurs qui sont siphonnées pour être revendues. Mettre fin à ce système requiert un tout nouveau modèle qui redonne le contrôle de nos réseaux sociaux et de nos données personnelles aux utilisateurs. Le DSNP permet de se réapproprier et de contrôler nos données, tant que nous utilisons les applications qui y sont développées.

Il transfere la valeur vers les personnes qui la produisent

Que ferions-nous de nos données si elles nous appartenaient vraiment ? Que vaudraient-elles ? Nous n’avons jamais eu l’occasion de véritablement exploiter la valeur de nos données à des fins individuelles. Grâce à la puissance collective de nos réseaux sociaux partagés, nos données peuvent ouvrir de toutes nouvelles perspectives sociales, intellectuelles et commerciales. Le DSNP permet de créer une structure où les utilisateurs pourront profiter de la valeur économique de leurs données ; une étape clé pour la répartition équitable de la valeur sur Internet.